Perméabilité à l’air

Description et normes

 

Tests réalisés sur portes simples et doubles au CSTC (Centre Scientifique et Technique de la Construction), laboratoire accrédité, selon les normes européennes en vigueur :

 

EN 1026 : Fenêtres et portes – Perméabilité à l'air – Classification

EN 12207 : Fenêtres et portes – Perméabilité à l'air – Méthode d'essai

 

Les normes prévoient 4 classes (L1, L2, L3, L4), classées par ordre croissant de perméabilité à l’air,
basées selon :

 

  • Soit la longueur des joints (m³/h.m)
  • Soit la surface totale (m³/h.m²)

La classe L4 obtient ainsi la meilleure perméabilité à l’air (3 m³/h.m² à 100 Pa).

 

 

Classe

L1

L2

L3

L4

Perméabilité à l’air Q (m³/h.m) par Δp = 100 Pa

≤ 12.5

≤ 6.75

≤ 2.25

≤ 0.75

Perméabilité à l’air Q (m³/h.m²) par Δp = 100 Pa

≤ 50

≤ 27

≤ 9

≤ 3

Résultats

 

Portes simples : de la classe L1 à la classe L4

 

Portes doubles : de la classe L1 à la classe L4

 

Accessoires utilisés en bas de porte :

 

  • Sans finition basse
  • Kältefeind
  • Schall-Ex
  • Seuil extra plat
  • Chambranle 4 côtés

Cumul de performances

De par leur construction modulaire basée sur le Metal +, les produits Heinen imperméables à l'air permettent également le cumul avec d’autres performances, telles que :