Coupe-feu

PrincipesNormesVotre solution

 

Le feu

 

LE FEU ! Cela n’arrive qu’aux autres …. Jusqu’au jour où accidentellement le feu se déclare ! Les conséquences sont en général dévastatrices car une onde de choc envahit l’entreprise : l’outil de production est arrêté, soit par la destruction, soit par les fumées, soit par l’intervention des pompiers ! Le personnel est traumatisé soit par l’évacuation, soit par le risque potentiel encouru.

 

 

Une bonne protection telle qu’une porte coupe-feu, crée un climat de confiance quant à la politique de sécurité de l’entreprise où les portes permettent non seulement une bonne intervention  des pompiers, mais aussi un bon usage permanent de la porte, une protection efficace des personnes et de l’outil de travail, tout cela au coût le plus bas du marché.

 

Heinen propose des solutions de sécurité sur mesure telles que des portes blindées et des portes acoustiques

 

Concept global de porte coupe-feu

 

 

La porte, point clé du compartimentage

 

Le compartimentage c’est la division en volumes à déterminer selon les nécessités du bâtiment à protéger.

 

Les compartiments coupe-feu impliquent des communications entre eux et nécessitent donc des portes coupe-feu qui fonctionnent comme porte de manière permanente  et offre une performance coupe-feu en cas de nécessité ponctuelle.

 

=> La PORTE devient dès lors le point critique du compartimentage

 

 

La porte doit répondre aux 5 missions du compartimentage

 

1) Isolation thermique pour empêcher l’inflammation du compartiment adjacent.
     => Compartimenter la charge calorifique du bâtiment afin de maintenir l’incendie à un niveau contrôlable.

 

2) A – Etanchéité aux fumées froides nées, en début d’incendie, de combustions incomplètes : elles sont hautement toxiques, mortelles (causes de 50% des morts lors d’incendies), et s’introduisent dans   les machines, matériels électroniques ou informatiques, les rendant hors d’usage.

B – Etanchéité aux gaz chauds et isolation thermique totale pour éviter les brûlures.
    => Etanchéité et isolation thermique totale entre le compartiment en feu et les autres.

 

3) Etanchéité et isolation thermique totale entre le compartiment en feu et les autres.
     => Permettre l’utilisation d’un compartiment adjacent comme abri temporaire ou comme chemin de fuite.

 

4) Stabilité au feu et étanchéité aux fumées pendant le temps nécessaire pour l’intervention des secours.
     => Favoriser l’intervention des pompiers et des secours.

 

5) Etanchéité aux fumées.
     => Préserver l’environnement de toute pollution.

 

 

 

Introduction

 

Lorsqu’un incendie se développe, les éléments de construction doivent assumer leur fonction malgré les effets du feu. La stabilité des éléments de structure doit être assurée pendant toute la durée nécessaire à l’évacuation du bâtiment. Les parois qui assurent la séparation entre les différents compartiments de l’ouvrage doivent limiter la propagation du feu. L’évacuation doit se faire dans une atmosphère respirable et claire. Le fonctionnement de certains équipements, tels que les câbles d’énergie ou de télétransmission, doit être garanti malgré les effets du feu.

 

Harmonisation européenne

 

Harmoniser, à l’échelle de l’Union européenne, les moyens d’évaluer les performances de résistance au feu des produits de construction requiert donc que les états-membres utilisent les mêmes procédures d’essais et classent selon les mêmes critères. C’est chose faite avec le nouveau système des euroclasses de résistance au feu qui implique un changement de langage. Ainsi,

 

 

 

  • la lettre E symbolise l’Etanchéité au feu, autrefois appelée pare-flammes en France,

 

  • la lettre I symbolise l’Isolation thermique, autrefois appelée coupe-feu ou CF en France.

 

 

Cette harmonisation permet de comparer les produits européens entre eux, peu importe le pays dans lequel l’essai au feu a été réalisé. Les laboratoires officiels ont ainsi dû s’adapter aux nouvelles méthodologies d’essai.

Par contre, chaque pays reste libre de choisir le niveau de sécurité qu’il impose dans sa législation.

 

Réglementations nationales

 

Elles prennent en compte :

 

  • E – étanchéité aux gaz chauds (UK, F, D, NL, …)
  • I : isolation thermique (limitation de l’augmentation de t° sur la face opposée au feu) 

     

    • I2 : isolation partielle du bloc-porte (uniquement la partie centrale) (F, D, I, …)
    • I1 : isolation totale du bloc-porte, bords et huisserie compris (B uniquement)

DES POINTS IMPORTANTS POUR UNE REFLEXION STRATEGIQUE

 

Elles NE prennent PAS en compte :

 

  • les performances de fonctionnalité pour un usage au-delà du domestique
    (exemple en Belgique : porte palière d’appartement),
  • l’étanchéité aux fumées froides (pourtant tellement toxiques pour les personnes et génératrices de dommages importants) en début d’incendie,
  • l’isolation thermique des bords (si pas I1) dans la plupart des pays
  • la durabilité de la fonctionnalité ni des performances dans tous les pays !

Marquage – Identification

 

Certains pays exigent une identification visible

 

  • du fabricant de la porte,
  • de la performance coupe-feu (p. ex. EI1 30) et / ou
  • du poseur

En Belgique, les portes coupe-feu Benor sont ainsi munies

 

  • d’un premier macaron Benor qui mentionne le numéro d’agrément Benor du fabricant et la performance coupe-feu et
  • d’un second macaron Benor qui reprend le numéro d’agrément Benor du poseur.

Transparence et confiance

 

Dans un souci de transparence, Heinen vous communique des liens utiles concernant les normes. L’Agrément BENOR de Heinen est intégralement disponible sur le site de l’UBATc. Il reprend toutes les possibilités de dimensions, de vitrages et d’équipements coupe-feu.

 

www.ubatc.be
www.cenorm.be
www.eota.be
www.bosec.be

 

 

Un concept modulaire basé sur le Metal+

 

Heinen veille à votre sécurité au-delà des normes en vous assurant :

 

  • une sécurité de base METAL+ Inside avec des performances testées M7, f8 après usage
  • la + large gamme de portes coupe-feu testées EI1 et EI2 du marché
  • la possibilité d’intégrer dans la même structure METAL+ Inside un cumul protection à un coût marginal sans réduire les performances d’usage de la porte

 coupe porte metal+ - FR

Nos divers niveaux de résistance au feu

Europe Belgique France
EN 13501-2 / EN 1634-1 NBN 713.020 / BENOR Arrêté ministériel 03/08/1999
EI1 30, EI2 30 Rf 30 CF 30
EI1 60, EI2 60 Rf 60 CF 60
EI1 120, EI2 120 CF 90
EI2 180 CF 120
E (W) 60
E(W) 90
E(W) 120
E(W) 180

Large gamme de produits, configurations, accessoires

 

La solution Heinen coupe-feu s’applique aux produits suivants toujours fabriqués sur mesure afin de vous réduire vos coûts de finition :

 

Heinen teste ses portes coupe-feu selon les normes européennes en se référant aux Extended Applications (EN 15269-2). Cela lui permet d’avoir une vaste et large gamme, entièrement paramétrable et combinable, et ce quelles que soient les configurations ou dimensions requises.

 

Exemples de configurations

 

Porte simple, double, sans serrure

Porte double sans priorité

Divers types de vitrages

Murs de petites épaisseurs

(100 mm min)

Réalisable en grandes dimensions

(jusque + de 4x4m en EI1 60)

Exemples d’accessoires

 

Tôles en Acier Galvanisé / Inox

Paumelles en Acier / Inox

Clenches en Aluminium / Inox

 

Large gamme de serrures HEINEN,

BB-Lock, Abloy…

 

Nombreux systèmes de préhension (boules, tirants…)

 

Ferme-portes GEZE, DORMA

 

Divers types de verrous

(manuel, automatique, pression)

 

Divers types de passe-câbles

(à ressort, à pression)

 

Différents système de contrôles d’accès, Overlock

 

Barres paniques JPM, ECO, …

 

Grille de ventilation

 

Oeilleton (judas)

 

Cumul de performances

De par leur construction modulaire basée sur le Metal +, les produits Heinen  coupe-feu permettent également le cumul avec d’autres performances, telles que :