Transmission thermique

Description et normes

 

Lorsque les portes sont posées dans une paroi qui sépare des locaux ayant une température fonctionnelle différente (par exemple entre des locaux de séjour et des parties communes) ou entre locaux intérieurs et l’environnement extérieur, elles doivent avoir un pouvoir isolant thermique.

 

 

 

Pour être considérée comme ayant une qualité d’isolant thermique, la porte doit avoir une valeur U ≤ 3.5 W/m²K et garantir une perméabilité à l’air minimale (classe minimum L2).

 

La valeur du coefficient de transmission thermique U se calcule selon les normes européennes suivantes :

 

  • EN 10077-1 : Performance thermique des fenêtres, portes et fermetures – Calcul du coefficient de transmission thermique – Partie 1 : Généralités
  • EN 10077-2 : Performance thermique des fenêtres, portes et fermetures – Calcul du coefficient de transmission thermique – Partie 2 : Méthode numérique pour les profilés de menuiserie

Les normes prévoient 7 classes, classées par ordre croissant de transmission thermique (U) :

 

Transmission thermique

Classes

T

T0

T1

T2

T3

T4

T5

T6

Valeur U (W/m²K)

> 3.5

≤ 3.5

≤ 3.0

≤ 2.5

≤ 2.0

≤ 1.5

≤ 1.0

La classe T6 obtient ainsi la meilleure transmission thermique.
ATTENTION : Valeur légale en Belgique : T3 ≤ 2.5 W/m²K !

Résultats

 

Aussi bien pour les portes simples, que les portes doubles, pleines ou vitrées :

 

De T0 à T4

 

Voire T5 pour les très grandes portes doubles.

 

Cumul de performances

De par leur construction modulaire basée sur le Metal +, les produits Heinen à transmission thermique permettent également le cumul avec d’autres performances, telles que :